L'Ecomusée Marbre et Terroir

Visitez l'Ecomusée Marbre et Terroir

Origine et formation du marbre, techniques d'extraction, utilisation du marbre dans le mobilier domestique et religieux, ainsi que dans la sculpture contemporaine. Ouvert de juin à septembre (tous les après-midis en juillet et août), le reste de l'année sur RDV. Billet groupé avec l'entrée de l'abbaye de Caunes.v

Lieu incontournable pour les passionnés d'histoire et de patrimoine. Situé dans un ancien hangar du village, cet écomusée retrace la vie quotidienne, l'histoire et les traditions de Caunes-Minervois et ses environs.

L'écomusée "Marbre et Terroir" est né d'une volonté partagée par la commune de Caunes-Minervois et ses habitants de proposer un autre regard sur le patrimoine de Caunes-Minervois, à travers deux activités emblématiques : le marbre et la vigne.

Aménagé dans un ancien hangar industriel, il accueille l’exposition “Marbre de Caunes d’hier et aujourd’hui” conçue par l’association “Les Marbrières de Caunes”, ainsi que la “collection Julien” dédiée aux outils anciens de la viticulture.
“Marbre de Caunes d’hier et aujourd’hui” évoque en particulier l’origine et la formation du marbre, les techniques d’extraction, et l’utilisation du marbre dans le mobilier domestique et religieux, ainsi que dans la sculpture contemporaine. Elle présente également de nombreux échantillons de marbres d’Occitanie.

Ouvert de juin à septembre (tous les après-midis en juillet et août), le reste de l’année sur rendez-vous.
Possibilité de billet groupé avec l’Abbaye de Caunes (entrée de l’abbaye + entrée de l’écomusée).

TEXTE INTRODUCTION

Caunes, terre de marbre

Le marbre de Caunes-Minervois

Caunes-Minervois est célèbre pour ses carrières de marbre rouge, exploitées depuis l'Antiquité. Ce marbre unique, aux teintes chaudes et chatoyantes, a été utilisé dans la construction de l'abbaye et de nombreux autres monuments de la région.

La ville dispose d'une ressource naturelle exceptionnelle, dûe à une situation géologique particulière : la présence dans son sol de marbres, dont le fameux marbre incarnat veiné de blanc. Appréciés par les Romains et les sculpteurs médiévaux, les marbres rouges de Caunes sont d'abord exploités par les moines de l'Abbaye, puis leur exploitation est reprise par un sculpteur génois en 1615. Les échanges se multiplient entre Carrare (marbre blanc) et Caunes tandis que, les édifices religieux du midi profitent de ce décor chatoyant comme colonnes ou éléments de retable.

Les plus remarquables monuments royaux ou impériaux de Louis XIV à Napoléon III, mettent en valeur le marbre de Caunes : Fontainebleau, Versailles, Marly, le Louvre, les Invalides, le Carrousel, l’Opéra…

Certaines carrières, toujours en exploitation aujourd'hui, peuvent se visiter. Depuis 1965, les blocs sont directement acheminés par camions vers l’Italie, et sont diffusés largement aux États-Unis, dans les pays arabes et au Japon.