Déconfinement : le point sur les masques à Caunes

Dans les premiers jours du confinement, la commune de Caunes a eu deux priorités à gérer : assurer le fonctionnement de l’EHPAD « Los Ainats », et celui du Centre de consultation COVID. Il fallait à tout prix d’empêcher le virus d’entrer à l’EHPAD, et en même temps permettre aux médecins de soigner la population. Cela a été très compliqué, les besoins étaient importants alors qu’il n’y avait aucune disponibilité sur le marché. Certaines bonnes volontés nous ont fait des dons, nous avons obtenu quelques dotations, et nous y avons consacré tout notre stock de réserve. Les objectifs ont été atteints : il n’y a eu aucun malade du COVID à Los Ainats, et le centre de consultation COVID19 a été l’un des premiers opérationnels dans le département de l’Aude. Cette priorité aux maintien des services à la personne se poursuit : une commande de 150 visières va ainsi être livrée dans les jours à venir, pour être distribuées gratuitement aux différents professionnels qui se sont engagés pour assurer la continuité des soins (notamment pour nos ainés), mais aussi pour l’approvisionnement du village, les services publics, etc. Dans le même temps, la commune, dès le mois de mars, a cherché à reconstituer un stock d’urgence pour les habitants de la commune. Une tâche ardue par les temps qui courent, d’autant qu’une Mairie reste tenue à des règles strictes en matière d’achats de fournitures (marchés publics, respect des normes etc.). Deux groupements de commandes associant différentes communes audoises ont donc été préparé, et nous y avons participé très tôt, avec des premières commandes dès la deuxième quinzaine de mars : l’une avec l’association des maires de France pour 600 masques chirurgicaux, destinés aux personnes fragiles sur la commune, l’autre avec la Région pour 2000 masques tissus, destinés à être distribués à tous les habitants. Au 11 mai, malgré nos relances quotidiennes, ces masques n’ont pas encore été livrés. Nous n’avons par ailleurs reçu aucune dotation supplémentaire de la part des services de l’État, malgré les récentes annonces gouvernementales sur la disponibilité de ces masques ; il semblerait que la priorité d'approvisionnement ait été donnée aux réseaux de grandes surfaces. De fait, la distribution des masques achetés par nos soins il y a six semaines sera assurée gratuitement auprès de la population dès la réception de nos commandes. Le Maire, Denis Adivèze
  • Chargement des événements en cours...